l'homme changé

by claire on Octobre 27, 2017 - 2:17pm

le texte suivant est un texte fictif et la moral de l'histoire est que l'argent n'achète pas le bonheur. 

      Dans les années 80, il y avait un home très connu et extrêmement riche qui s’appelait Jack Mayar et il demeurait seul en Californie dans un manoir. Jack n’est pas un homme très chaleureux. Il consume une large quantité de drogue et il a aussi une dépendance sexuelle. Il ne s’entendait pas bien avec sa famille et n’avait pas beaucoup d’amis parce qu’il s’isolait de la société. Personne ne comprenait pourquoi il était toujours malheureux car, il avait tant d’argent et il paraissait bien.

       Un jours, Jack était avec des prostitués dans son manoir en train de faire de la cocaïne, quand toute à coups, la police enfonce la porte brusquement et l’arrête pour consommation de barbiturique ainsi que de payer des jeunes femmes pour l’obtention de sexe. Puisque Jack avait beaucoup d’argent, il disposait des moyens pour toujours s’en sortir. Mais cette fois ci était différente des autres. Ils lui avaient donner le choix de faire son temps en prison pour les infractions commis ou d’aller en clinique de désintoxication pour six mois. Évidemment Jack avait décider de prendre la voie facile et d’aller en désintox. Il n’était pas satisfait de sa situation mais pour lui la clinique était mieux que la prison.

       Quand il a été transférer à la clinique, pas impressionner Jack est rentrer dans le centre sans savoir à quel point il allait souffrir les premières semaines en désintoxication. Jack n’était pas là pour ce faire des amis mais plutôt de faire son temps et de partir.  Un jour, une jeune femme qui s’appelle Bella qui c’est approcher de Jack et à commencer à lui parler. Mais comme Jack était tellement un homme malheureux il fait juste l’ignorer. Après quelque semaine, Jack commençait tranquillement à se rapprocher et devenait plus amical avec les autres surtout avec Bella. Jack s’approche de Bella. Mais il découvrait au fur à mesure, que ses problèmes était plus profonde que les siens.

      Quand vient le temps de la fin de son traitement, Jack avait appris une super mauvaise nouvelle. Une des infermières est venu lui annoncer que Bella s’était enlever la vie. Elle était sortie la semaine avant et avait fait un surdosage de comprimer.  C’était à ce moment-là que Jack avait réaliser son amour pour Bella et qu’il ne pourrait jamais lui dire comment il se sentait envers elle. Il pris alors la décision de consacrer le reste de sa vie, a l’aide de sa fortune, à aider les jeunes dépourvue et accros au drogue néfaste. A travers sa fondation, Jack n’a pas seulement aider les autres il avait trouvé une vocation qui a enfin le rendait heureux. 

Commentaires

I read your story and found it really good. You took a subject that we prefer to not talk about most of the time and that surprised me. Your French vocabulary is on point and your text is well constructed. Some people that use French as their first language make more mistakes than you.

First of all, I want to congratulate you. You wrote a good text. I completely agree with the morale of the story, money does not bring happiness to people. Even if there are some mistakes of spelling and structure, your French impress me. I am convinced that you will learn from your mistakes and that you will improve your French.
Alexandre :)

Hi ! I really liked your story and I love the morale of it. I also believe money can not bring happiness. Your french is really good and I find your text excellent for someone who doesn't speak French as their first language. However, you should be careful with your “participe passés” in sentences such as “il a été transférer”, “Jack avait décider” and some others. In these cases, you need to put “é” instead of “er”. I know French is a difficult language, but you're doing really great so far !

Your text was really good; it made me think a lot and I'm sure it made other people think also. We don't need money to be happy, we need to be with the people that we love. Even if there was some little mistakes, it didn't bother me because your text was so captivating. I hope I can read you again soon, keep working hard! (Anne-Julie P)

About the author

je suis une élève du Cégep Centennale